Rechercher
  • JSU

SU Talks 1ère édition: les Soft Skills



L’association Junior Sorbonne Université a décidé, en partenariat avec Symbiose 6, Top Aéro et Association Défis Sorbonne, d’organiser un talk show: SU Talks. La première édition des SU Talks s’est focalisée sur les soft skills. Les soft skills, en français compétences transversales, ont de nos jours un impact important dans notre vie professionnelle, c’est du moins ce que nous ont relayé nos trois intervenants: Quentin Panissod, un ingénieur diplômé de Polytech Sorbonne; Isabelle Barth, la directrice générale de l’Inseec et Stephane Toledano, un podologue qui est aussi youtubeur.

En effet, le monde d’aujourd’hui est un monde globalisé où l’on travaille beaucoup sur l’intellectuel et les réseaux sociaux mais c’est surtout un monde d’individualisation où nous sommes notre propre entreprise, où nous nous mettons de plus en plus en scène et où nous devons acquérir certaines compétences par nos propres efforts. C’est donc un monde qui bouscule et où le sentiment de perte de contrôle fait pression. Selon Isabelle Barth « 6 personnes sur 10 se disent stressées, 47% en surcharge, 61% désengagées et même 28% activement désengagées ». Dans le monde professionnel d’aujourd’hui les entrepreneurs recherchent de plus en plus de personnes qui, en plus de leur compétences professionnelles, ont de la culture, de la créativité, le sens de la communication, l’esprit d’équipe et toutes autres compétences de ce genre. Autrement dit, les entreprises recherchent des personnes dotées de soft skills, compétences douces. Notre intervenante Isabelle Barth nous dit « le dur se casse, le doux est durable », en parlant des soft skills et nous affirme que ces compétences assurent un bon équilibre entre la vie professionnelle et la vie privée.

Mais comment acquérir ces soft skills ? Chacun d'eux nous ont donné leurs conseils. Pour Quentin Panissod, les soft skills ne s’achètent pas en ligne mais se développent en pratiquant: « Plantez vous car il n’y a pas de succès sans erreur: engagez-vous à fond ! ». Isabelle Barth quant à elle nous dit de nous faire confiance, d’accepter nos erreurs et de travailler notre marque pour nous distinguer. Enfin comme le dit Stephane Toledano « chaque vidéo youtube est un mini projet », youtube étant une plateforme qui lui permet d’avoir un retour immédiat quant à ses vidéos et donc de prendre du recul assez rapidement et d’avoir un regard critique. Les soft skills acquises via ses vidéos lui ont permis de s’adapter à chaque situation de sa vie et notamment de sa vie professionnelle.

C’est ainsi que s’est déroulée cette conférence, un grand merci à nos intervenants ainsi qu’à notre public et tous ceux qui ont participé de loin comme de près à l’organisation. Nous reviendront très prochainement pour parler d’un autre sujet tout aussi important dans notre vie professionnelle: l’entreprise !

67 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout